EN FR
EN SAVOIR PLUS SUR MARC DELOCHE
NUMÉRO 5
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche… Une planète, une couleur, des vibrations. Et une bague pour chaque jour de la semaine. C’est ainsi que Marc Deloche a construit numéro 5, une collection de joaillerie 2018-2019 exclusivement consacrée à ce type de bijou.
COLLECTION JOAILLERIE 2018 - 2019

Cinquième collection de joaillerie

Serait-ce la bague qui regarde la femme ? Ou la femme qui regarderait sa bague ? Mystère. Quoiqu’il en soit, ces anneaux d’or, symboles d’amour et d’apparat -les volumineuses bagues cocktail sont apparues pendant la Prohibition, aux Etats-Unis, afin d’attirer l’oeil sur la main tenant le breuvage illicite…- jouissent d’un statut à part. Marc Deloche leur rend hommage avec ce « numéro 5 » qui en compte 7 aux volumes remarquables. « C’est l’un des seuls bijoux qui induit auprès de son propriétaire ce rapport particulier, intime, charnel, fusionnel mais aussi ludique, observe le créateur toulousain. Il méritait une collection qui lui soit entièrement dédié. J’ai créé sept bagues en fonction des sept jours de la semaine en tenant compte des planètes et des couleurs qui y sont liées. »

Jour de la Lune, Lunae dies procure une énergie qui favorise les sentiments,la création et l’intuition. Blanc, bleu ciel, jaune pâle, la palette du lundi se rapproche de celle de l’aurore. Elle apaise et trouble tout à la fois telle cette bague en or gris palladié dont les sillons semblent avoir été creusés dans l’astre lunaire. Ils font vibrer le ton pers d’un béryl de 27,06 carats qui s’éclaire subrepticement au contact d’une nuée de diamants.

Bague
Lundi

Mars en est le maître. Martis dies, conquérant, guerrier dans l’âme, voici le jour de l’action. Il s’habille de rouge et de doré. La bague Mardi est bâtie comme une forteresse d’or rose dont le sommet forme une tour rectangulaire crénelée de diamants. Sur son plateau, poli miroir, trône une rubellite ovale de 4,18 carats dont la couleur, fushia intense, sonne comme une déclaration. D’amour, bien évidemment.

Bague
Mardi

Mercure préside à la destinée du mercredi. Planète favorisant les échanges, l’écriture, l’expression ainsi que les joutes de l’esprit, le troisième jour de la semaine s’épanouit dans des rayons verts. En or bicolore, jaune et blanc, ce bijou Mercurii dies jaillit sur la main tel un Janus à deux têtes formées par un duo de chrysoprases, siamoises mentholées au regard asymétrique. Le corps de la bague, à la fois ergonomique et organique, invite à jouer avec ses mains

Bague
Mercredi

Jupiter règne sur le jour Jovis dies. Le jaune est sa couleur, celle du roi, du père, de l’esprit. La bague Jeudi porte en elle les attributs du pouvoir. On pourrait la confondre avec une bague d’Evêque si Marc Deloche n’en avait conservé que la substantifique moëlle. Une croix byzantine en or solaire est sertie d’un cœur iridescent en opale d’Ethiopie. L’ensemble, ajouré, semble flotter au milieu d’un quatuor de calcédoines et de saphirs jaunes, avec un cercle de peau qui apparaît, comme dessiné, sur deux phalanges du doigt.

Bague
Jeudi

Jour de Vénus, Vendredi charrie plaisir, délicatesse et harmonie. Drappé de rose, de bleu ou de vert pâle, Veneris dies célèbre les promesses et les unions. Annonce de joie à venir, cette bague XXL en corolle laisse apparaître un feu d’artifice d’or rose et de pierres pastels. Saphirs couleur dragée, tourmaline framboise, apatite turquoise éclatent d’insouciance sur ce bijou aux accents néo-1950.

Bague
Vendredi

Saturne, planète du samedi se révèle être celle des ascètes. La profondeur du noir, l’austérité du bleu marine, la frugalité du marron lui suffisent pour s’exprimer. La bague Sambati Dies, en or blanc ou en or jaune, est une chevalière pour anachorète. Les méandres de ses lignes conduisent à une étendue de laque encre ou outremer dans lequel le regard plonge et se perd. Un anneau frugal et puissant. Un bijou abstrait.

Bague
Samedi

Sous le signe du Soleil, la bague Dominica dies respire le bonheur d’être réuni entre-soi. Son dôme spectaculaire en or tressé ressemble à une meule de foin d’où s’échapperaient, de profil, des chaumes d’épis de blé, parfaitement taillés. La moisson s’avère précieuse avec en pierre de centre un saphir jaune intense de 2,65 carats ceint d’une rosée de brillants.

Bague
Dimanche
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche

Né à Montpellier, Marc Deloche a d’abord suivi des études d’architecture à Paris avant de créer ses premiers bijoux à la fin des années 1990. Cet architecte DPLG continue d’exercer son premier métier, il sort sa ligne de bagues en argent en 1998 après avoir été formé par un joaillier français. Très rapidement, Marc Deloche impose son style au travers de bagues animalières et chevalières sur dimensionnées, de bracelets-médaille sonnants et trébuchants au moindre mouvement. Depuis cinq ans, il présente une collection de joaillerie thématique, à l’automne, pendant la Fashion week de Paris.
Marc Deloche possède aujourd’hui quatre boutiques : deux à Toulouse, une à Bordeaux et une à Paris. Tous les modèles signés de son nom sont fabriqués en France dont 95% proviennent de son atelier toulousain.

+









Voir la collection précédente